Loïc Chevrant-Breton
lchevrant@gmail.com
Exposition Apprendre à regarderPèlerinsMontagnesBosquetsPeinture et compagnie
 
 
IMG_7220
On est à la recherche non pas de ce qu'on voit, mais de ce qu'on sent pour arriver à ce qu'on voit

Cherchez le caractère. Le dessin n'est pas l'explication mécanique du modèle. Si vous décalquez une photo vous n'obtenez pas un dessin. Dessiner c'est essayer de comprendre ce qu'il y a à l'intérieur de le forme. C'est toujours être à la recherche de l'essentiel. En un mot c'est saisir le caractère du modèle. Il faut adapter le rythme de vos gestes à sa personnalité. C'est une question de plénitude. 

La question n'est pas de dessiner, la question est d'observer. Jusqu'à la fin, essayez d'avoir une vue d'ensemble : jetez l'oeil de partout, de manière à ce que le dessin soit cohérent. Quand on se plante c'est qu'on regarde trop un élément particulier. S'empêcher de dessiner comme on tricote une chaussette. Ca se fait d'un coup. Il faut travailler sur la vision d'ensemble. 

Soyez dans un rythme. Attaquez par le rythme. Quand vous clignez des yeux, vous avez la synthèse du rythme. Si vous n'y faîtes pas attention, le trait devient une courbe folle. Plus vous allez vite, plus vous maîtrisez l'ensemble. Priorité au geste et à ce que vous sentez au départ. Travaillez à l'échelle de votre bras, non de votre main. Réservez une pression sur votre crayon lorsque vous pensez être sur le bon chemin. 

Droit à l'erreur. Ce qui bloque c'est de faire un bon dessin. Ce qui fait peur c'est le feuille blanche. Moyen efficace : feutre rouge qui rythme le brouillard qui est devant vous; puis, avec le feutre noir, faites la synthèse. Petit à petit, on laisse tomber les feutres. N'ayez pas peur de faire des mauvais dessins. Il vaut mieux en rester au rythme juste qu'à la précision d'un trait faux. faire des erreurs de proportion, c'est moins grave que de faire des erreurs de caractère. 

Notes d'atelier de "modèle vivant" de Georges Briata, prises sur le vif à l'Ecole des Beaux-Arts de Marseille-Luminy 1989-1994
Ce fut une formidable rencontre. En plus des oeuvres j'ai apprécié sensibilité et intelligence du coeur. " Try to feel before you see"

Merci pour la suggestion de lire "L'oeil et l'esprit" de Merleau-Ponty

Entre Chien et Loup, Vision d'oscillation du Monde.
Métamorphose du Silence -  Pôle des Arts Visuels, Mairie de Marseille 15ème 16ème -  mars 2018 -  avec Laurent Beaumont, sculpteur